Wednesday, May 29, 2013

LAGOS / D'UNE ARCHITECTURE FLOTTANTE A UN URBANISME FLOTTANT ?

Un contexte urbain.

Des réalités marchandes.

Une vision urbaine.

Une démarche architecturale.

Des matériaux locaux.

Et puis la construction pour concrétiser une ambition et une vraie vision.

Toutes les infos sur ce très très beau projet et .

Cela renvoie évidement à notre Atelier du 28 juin prochain sur le thème "Et si c'était les pauvres qui obligeaient l'architecture à se réinventer ?"

Monday, May 27, 2013

TRANSWONDERLAND

"Mais il se peut aussi que Lagos ne représente pas l'arrière garde de l'évolution urbaine. 
Peut-être est-elle même plus futuriste que nous voulons bien l'admettre. 
Son surpeuplement, sa pollution, ne sont-ils pas ce qui attend notre planète ? 
Nos réserves de pétrole s'épuiseront un jour. 
Perspective attristante, mais en même temps quel soulagement ! 
Il se pourrait alors que le Nigeria s'en porte mieux.
"Transwonderland " - Noo Saro-Wiwa

DES METROPOLES CARAVANES

"(...) A côté des villes sédentaires, il s'agissait, pour la plupart, de villes-nomades ou saisonnières, qui se déplaçaient sans cesse, sur le modèle de la caravane. (...)  
Cette structure caravanière de la ville a survécu à la colonisation.  
C'est elle, et l'imaginaire qui la sous-tendait, qui aujourd'hui renaît dans des conditions fort singulières dans les grandes métropoles d'Afrique.  
Dans ce modèle, tout se déplace.  
La ville se ruralise et le village s'urbanise.  
Les gens vont et viennent, ils traversent constamment toutes sortes de frontières.  
Tout est mis en circulation.
La logique du marché partout s'étend.  
Tout ou presque peut être vendu ou acheté.  
Tout s'échange.  
Tout est provisoire.  
Tout peut être rafistolé et recyclé.  
Rien n'est perdu pour de bon, et de déchet en tant que tel, il n'en existe point. 
Tout est négociable et les choses vont dans toutes les directions à la fois, à des rythmes et vitesses elles aussi multiples.  
L'une des illustrations les plus vives de cette multiplicité des formes et de cette radicale ouverture est le trafic.
Souvent, ce sont des métropoles sans cartes physiques.  
La différence entre la rue et le trottoir est des plus minces.  
Les coupures intermittentes d'électricité aidant, les feux de signalisation sont rares.  
Toutes sortes de véhicules sillonnent les rues que se disputent piétons, motocyclistes, vendeurs ambulants, voire parfois volaille et animaux domestiques.  
Cohabitation, frictions, collisions et flux vont ensemble, souvent en l'absence de toute régulation.  
Là où existent un minimum de règles, celles-ci font sans cesse l'objet de torsion, surtout lorsqu'elles entravent le mouvement.  
Tout est donc subordonné à l'impératif de la circulation.(...)"   
"Afropolitains" - Achille Mbembe.
"Et si notre avenir urbain s'inventait en Afrique ?"

Friday, May 24, 2013

THE TOO-SMART CITY

Une très belle critique de cette insupportable idéologie de la smart city, .

Ou plutôt une très belle critique contre les prétentions des industriels du net et des telecoms à faire de "la ville intelligente", comme si avant internet les villes étaient stupides !!

Thursday, May 23, 2013

DU BUREAU A L'HOTEL ?

les explications sur ce très beau projet qui marrie la fin des bureaux traditionnels () et l'apparition de nouvelles formes "d'habiter" ().

Voir sur ce sujet "l'hôtel, modèle urbain du XXI° siècle ?"

Wednesday, May 22, 2013

LÉGER

 
"Il était guide, installateur de bivouac, pagayeur et bourlingueur professionnel. Son capital mobilier était pour l'essentiel constitué de choses telles que des embarquements gonflables, des kayaks, des gilets de sauvetage, des tentes de montagne, des hors-bord portatifs, des selles, des cartes topographiques, des sacs de fret étanches, des miroirs de signalisation, des cordes d'alpiniste, des kits antivenin, des gourdes de rhum à 75° degrés, des cannes à mouche et des sacs de couchage."
"Le Gang de la clé à molette" - Edward Abbey

Tuesday, May 21, 2013

TOUS DEHORS ? (3)

Pour faire suite à mes précédents posts sur le thème du "tous dehors" ( et ), une vision sportive ... et jouissive.

Mon propre idéal de la mobilité.

TOUS DEHORS ? (3)

Juste pour prolonger la réflexion engagée dans mes deux précédents posts.

TOUS DEHORS ?

Paris, San Francisco, Rio de Janeiro, Jakarta ... Des images pour prolonger la piste esquissée dans mon précédent post sur les futurs possibles des transports collectifs.

Voir aussi "la voiture de Kennedy comme modèle ?

Monday, May 20, 2013

Saturday, May 18, 2013

LA COURSE DU RAT ...

... ou les terrifiants espaces de la promotion sociale.

Ça peut expliquer les très jouissifs "revolt at the office" et "very bad trip at the office".

Sur le parallèle "tour de bureau = parking vertical" voir "l'embouteillage comme bureau du futur ?"


De façon plus globale sur les figures possibles des bureaux de demain, voir .