Friday, November 29, 2013

MOBILE FACTORY : LE CAMION DE POMPIER COMME MODÈLE ?

Pour prolonger mon précédent post "Sans usine fixe ?", je voulais vous proposer ces quelques images de camions et de containers de pompiers. 

Et si c'était plus ou moins à cela que devaient ressembler les mobile factories de demain ?

On reparle de tout cela, et notamment des possibles usines du futur,
lors de l'Atelier Transit-City du 18 décembre prochain 
dont le thème sera 


Et on poursuit notre réflexion dans le cadre de "Mobile Factory".

Thursday, November 28, 2013

SANS USINE FIXE ?

  
Si on part du principe 

- que nous sommes à la veille d'une nouvelle révolution industrielle s'appuyant sur l'informatique, le net et les imprimante 3 D,

- que les frontières entre production et consommation vont se réinventer autour de la coproduction,

- que le système fordist des méga usines va se devoir réinventer autour d'unités plus petites, plus souples, plus nomades - ,

- et que les militaires après avoir été à l'origine de l'internet, sont peut-être les inspirateurs de la nouvelle révolution industrielle - ,

... alors, on peut se demander où regarder pour imaginer à quoi pourraient ressembler les usines mobiles du futur ? 

Et si c'était, une nouvelle fois, du côté des militaires ? - .

Dans le prolongement de mes récents posts sur le sujet - et plus particulièrement de celui-là - je voulais vous proposer ces quelques images de logistiques militaires pour réfléchir aux nouvelles formes possibles de la productivité  et de la micro-industrie de demain, entre camping et containers.

On reparle de tout cela, et notamment des possibles usines du futur,
lors de l'Atelier Transit-City du 18 décembre prochain 
dont le thème sera 

Ça peut aussi renvoyer au "camping comme nouvel idéal ?"


Wednesday, November 27, 2013

UNE USINE ? UN GARAGE ? UN CONTAINER ?

Pour prolonger mon dernier post sur les possibles mutations industrielles post fordist à venir, je voulais vous proposer ci-dessus ce container de l'armée américaine pour continuer à réfléchir sur le sujet - plus .

Et ci-dessous, c'est quoi ? une remorque ou une micro-usine pliable ?

ET SI C'ÉTAIT CELA LA MOBILITÉ POST-FORDIST ?

Si on fait l'hypothèse que demain on aura envie de chacun se construire sa propre voiture ou sa propre moto comme le suggèrent ces deux publicités ci-dessus - voir et .

Si, dans le même temps, on fait l'hypothèse que ce sont des marques comme Lego et Meccano qui nourriront nos nouvelles envies associant ludique et "do it your self" - voir  et .

Et si on fait l'hypothèse que de nouveaux acteurs - comme Atoms - surfent sur ces nouvelles envies pour inventer des briques intelligentes bourrées d'électronique.  

Et que parallèlement on constate que de nouveaux entrants dans la téléphonie mobile - comme PhoneBloks - proposent ce même genre de démarches et d'offres.

Alors on peut se demander sérieusement à quoi ressembleront les usines d'automobiles et de téléphones demain ? 

On peut aussi en déduire que le système fordist va être très très sérieusement remis en cause dans les années qui viennent - voir et .

Et on peut aussi penser que dans ce nouveau contexte, un certain nombre de micros usines mobiles et modulables apparaîtront à l'image de ce que propose Local Motors - voir  - et que l'on pourrait représenter de façon symbolique et synthétique par l'image ci-dessous. 

On reparle de tout cela, et notamment des possibles usines du futur,
lors de l'Atelier Transit-City du 18 décembre prochain 
dont le thème sera 

Tuesday, November 26, 2013

Monday, November 25, 2013

AUTRES CONVOIS PROFESSIONNELS

Pour prolonger la question évoquée dans mon précédent mail sur les possibles futurs convois professionnels, et si on regardait ce que font les militaires sur la question ? - voir  et .

On en reparle lors de l'Atelier Transit-City le 18 décembre prochain dont le thème sera "Et si on se racontait un autre avenir de la mobilité et du travail ?"

VERS DES CONVOIS DE MINI-BUREAUX ?

Au départ, il y a eu une hypothèse : "l'embouteillage comme bureau du futur ?"

Ensuite, il y a eu une question : "la voiture peut-elle devenir un lieu de travail ?"

Puis la question a été complétée par une autre hypothèse : "et si le car sharing changeait le design automobile ?"

Il y a aujourd'hui la banalisation progressive de l'idée qu'une partie de l'avenir de l'automobile va passer par le développement de la voiture automatique, notamment sous l'influence notamment de nouveaux entrants comme Google - - et Tesla - .

Parallèlement certains constructeurs traditionnel, comme Volvo avec son système Sartre, développent des système visant à créer des "trains de voiture" permettant au chauffeur de déléguer totalement la conduite de leur véhicule au "camion leader" du convoi. Voir la vidéo, .

Ce qui évidement amène à se poser des questions sur les avantages du train  - voir "Trains suédois ou Google Car ?" et "Train ? Voiture ? Train de voitures ?" - qui peut conduire à imaginer d'autres formes de travail mobiles pour demain, notamment sous la forme de "convois de bureaux mobiles". 

Si ces scénarios se concrétisent (voir "Auto correct"), va très rapidement se poser la question de l'aménagement de la voiture comme bureau mobile. Un sujet jusque-là soigneusement évité par les constructeurs, les impératifs de sécurité leur interdisant actuellement de développer des projets qui pourraient distraire le conducteur de la conduite, mais qui va rapidement se poser si demain le rôle du conducteur est de lire le journal en buvant un café.

Les images ci-dessus d'intérieurs de voitures de police et d'ambulance américaines () pourraient être un début de piste de réflexions sur ce à quoi pourrait ressembler une voiture transformée en bureau. Elles sont dans le prolongement de cela et cela, mais encore très largement en deçà de ce vers quoi l'aménagement intérieur des automobiles pourrait évoluer dans la décennie à venir sous l'influence du "self driving".

C'est pour travailler sur cette question qu'au sein de Transit-City nous lançons à partir de cette semaine Mobile Office, chantier de réflexion sur les espaces de travail dans les lieux mobiles (voiture, camion, bus, train, avion, bateau ...). On y revient très vite.


On reparle de tout cela lors de l'Atelier Transit-City du 18 décembre prochain 
dont le thème sera 

Saturday, November 23, 2013

QUAND LE CAMION PRÉFIGURE LE TRAVAIL CONNECTÉ ET SURVEILLÉ DU FUTUR

"Every rig driver in America will soon be tracked by an electronic recorder. Proponents claim it will make the roads safer, but some wonder what else the data could be used for." 

"Truckers are on the forefront of workplace surveillance. With the availability of cheap sensors and hypercompetitive companies seeking to maximize their profits, any human action done on the clock may become subject to increased scrutiny and what will probably be called optimization. (...) With more data, comes more control." - Lire la suite, . 

Le développement de la route intelligente et de la voiture intelligente vont avoir très rapidement d'importantes conséquences sociales et culturelles. La route ne sera plus un signe de liberté, et le sera de moins en moins. Ce qui renvoie forcément à  "Et si l'avenir de la voiture était à la déconnexion ?"

Sur le camion comme "espace de travail idéal", voir .

On reparle de tout cela lors de l'Atelier Transit-City le 18 décembre prochain dont le thème sera "Et si on se racontait un autre avenir de la mobilité et du travail ?"