Wednesday, January 29, 2014

ENERGETIC CITY : OTHER ARCHITECTURES

Pour prolonger mes derniers posts, trois images pour réfléchir un peu autrement au lien entre architecture et autonomie énergétique. 

Question: est-ce qu'un jour on pourrait retrouver cet esprit et ces codes architecturaux en ville ?

Dans une ville comme Londres, on pourrait être entre ce genre de réalisation (images ci-dessus) ou de vision comme celle-là (images ci-dessous). Moi, j'aime beaucoup.

Sur cette question, voir aussi .

Et surtout, .

Tuesday, January 28, 2014

ENERGETIC CITY : ET SI ON DÉVELOPPAIT DES APPROCHES MICRO-LOCALES ?

Pour prolonger mon précédent post sur le retour possible des moulins à vent dans un logique de production énergétique ultra-locale, je voulais vous proposer ce projet energético-agricole pour penser l'énergie sous un angle un peu différent - toutes les infos, .

On en reparle vendredi dans le cadre de l'Atelier Transit-City sur l'énergie - voir .

Ça renvoie directement à :
et à

Monday, January 27, 2014

ENERGETIC CITY : ET SI ON PASSAIT DE L'ÉOLIENNE AU VRAI MOULIN À VENT ?

Dans la perspective de l'Atelier de vendredi organisé sur le thème "Et si le Grand Paris devenait énergiquement autonome ?", je me suis replongé dans les propositions faites par les équipes d'architectes consultées sur le devenir de la métropole à l'horizons 2030. Outre qu'une fois de plus j'ai été marqué par la vacuité de leurs propositions - voir et -, j'ai cette fois-ci été plus particulièrement frappé par la banalité des réponses proposées en matière énergétique. Je me suis amusé à mettre ci-dessus les propositions de MVRDV et celles de Rogers qui ont pour point commun de se contenter d'installer d'immenses éoliennes sans aucun souci d'intégration urbaine ou architecturale. En gros, on pose les éoliennes là ou il y a de la place.

Leurs schémas m'ont renvoyé à ces visions très techniciennes de la production énergétique au coeur de ville comme celles imaginées aux Etats-Unis en 1932 avec les Giant Wind Turbines, où à ces nouveaux bâtiments pensés comme des plates-formes offshore

Des images qui sont loin d'être inintéressantes et qui m'ont conduit à me poser une question tout simple : et si on arrêtait de penser l'éolien à travers les seules éoliennes pour l'aborder à travers la figure du moulin ? 

Dit autrement : et si on abordait de façon réellement architecturale et intégrée la production d'énergie éolienne à travers un vrai bâtiment et pas seulement à travers celle d'un mat surmonté de pales ?

Bref et si on oubliait un peu l'éolienne moderne pour revenir à la figure du moulin à vent ?

N'étant pas un technicien de l'architecture, et encore moins de l'énergie, je ne sais pas si ma question est pertinente ou complètement con (on y reviendra vendredi avec nos trois invités ingénieurs), mais elle a pour moi le grand mérite de me forcer à m'interroger sur les formes que pourraient prendre les bâtiment dans l'avenir si ceux-ci devaient se repenser comme totalement autonome sur le plan de l'énergie. 

Et c'est à ce titre que je voulais vous proposer ces quelques images d'anciens et superbes moulins américains et hollandais afin d'essayer de nourrir un peu autrement la réflexion architecturale actuelle.

A une certaine époque, l'éolien à Paris a ressemblé aux deux images ci-dessous qui pourraient servir de base de réflexion à la question : à quoi pourraient ressembler au XXI° siècle des moulins à vent à Paris ?

Ces photos peuvent, me semble-t-il, permettre de penser l'éolien d'une autre façon que celle d'une forêt de turbines posées sur des toits comme nous le voyons très souvent actuellement dans les projets architecturaux ou dans certaines visions post catastrophe comme ci-dessous

On reparle de tout cela vendredi - .

Thursday, January 23, 2014

ENERGETIC CITY : TROIS POINTURES POUR UNE QUESTION

avec
Plus, .

Plus, .

Plus, .

Toutes les infos sur l'Atelier, .

Images extraites de la présentation de Raphaël Ménard.

NÉCESSAIRES NOUVELLES APPROCHES

Pour faire le lien avec mes trois derniers posts sur le recyclage, je voulais vous renvoyer sur nos précédentes réflexions sur ces sujets - voir les précédents Ateliers Transit-City, .