Tuesday, February 14, 2017

ET SI NIKE S'OCCUPAIT DE LA VOIRIE ?

Si on fait le constat assez banal que les marques de sport sont devenues des acteurs de la mobilité urbaine - voir , alors il y a forcément un jour la tentation de se demander à quoi ressembleraient nos routes et nos rues si Adidas ou Nike devaient s'en occuper ?

Si on reste sur un plan anecdotique, ça peut donner l'image ci-dessus d'une réinterprétation de la signalétique routiere par la marque aux trois bandes.

Si on se place sur un plan plus politique, ça peut donner les images ci dessous extraites du superbe film Equality de Nike.

Plus politique car la vision de Nike offre une autre vision de l'espace public de la polis.

Plus politique aussi - et surtout - car à travers le marquage de l'espace public avec les codes des espaces sportifs, Nike en profite pour tirer à boulets rouges sur la politique de fermeture des frontières de Trump - voir .

Certains pourront dénoncer un pur opportunisme marketing de Nike.

Ça serait juste oublier que depuis le milieu des années 70, Nike a toujours proposé une lecture politique de la rue et de ses mobilités - voir .

C'est ce qui fait toute la différence entre Adidas et Nike. La première est restée une marque de sport qui court après les tendances émergentes. La deuxième prend la parole sur la ville et les façons de s'y mouvoir avec toujours un peu d'avance afin d'initier de nouvelles pratiques.