Wednesday, October 11, 2017

SÉDENTARITÉ, OBÉSITÉ... OBÉ-CITÉ ® ?

Pour prolonger le précédent post "À société toujours plus mobile, corps toujours plus sédentaires ?", je voulais vous proposer d'autres éléments de réflexions.
"Au début du XXIe siècle, l’être humain moyen risque davantage de mourir d’un excès de McDo que de la sécheresse, du virus Ebola ou d’un attentat d’Al-Qaïda. (...) 
Pour la première fois de l’histoire, on meurt plus aujourd’hui de manger trop que de manger trop peu. (...) 
En 2014, plus de 2,1 milliards d’habitants étaient en surpoids, contre 850 millions qui souffraient de malnutrition. 
D’ici 2030, la moitié de l’humanité devrait souffrir de surcharge pondérale."
Les lignes ci-dessus sont extraites de "Homo deus : une brêve histoire de l'avenir" de Yuval Noah Harari.

Celles ci-dessous viennent, elles, de "Dix fois plus d'enfants obèses en quarante ans".
"En 2016, 124 millions de jeunes de 5 à 19 ans dans le monde étaient considérés comme obèses, contre seulement 11 millions en 1975. (...) 
Si les tendances observées ces dernières années se poursuivent, l’obésité juvénile surpassera l’insuffisance pondérale d’ici à 2022." (...)
Face à ces chiffres, deux questions parmi beaucoup d'autres : 

- C'est quoi penser la mobilité à l'heure de l'obésité ?

- Va-t-il falloir inventer la notion d'obé-cité ® pour penser la ville de demain ?

Sur ce sujet, voir

On en reparlera, .