Saturday, January 27, 2018

"ACTIVE TRANSPORTATION STREET DESIGNER", REFLET D'UNE RÉVOLUTION EN COURS ?

Et si les mutations du transport vers le trans-sports ® et de la mobilité vers la motri-cité ® aboutissaient à l'émergence de nouveaux métiers en matière d'urbanisme ?

C'était l'un des questions sous-jacentes de notre dernier Atelier - voir, "Et si l'on passait du transport aux trans-sports ?"

Ca sera forcément l'une des questions que nous aborderons lors de notre prochain Atelier du 8 juin prochain organisé sur le thème "Et si les mutations du sport devaient entraîner une véritable mutation urbaine ?"

Mais déjà apparaissent des éléments de réponses allant dans ce sens, et notamment cette petite annonce émise par une agence d'urbanisme d'Austin au Texas et dénichée par notre partenaire Patrick Roult de l'Insep, pour un poste de "Active Transportation Street Designer".

La description du poste - voir les détails,  - est clair : il s'agit ni plus ni moins de réinventer l'organisation des rues en imaginant un autre partage de la voirie que celui organisé depuis deux siècle autour d'une séparation hommes/machines. Un partage qui devient de plus en plus obsolète avec, entre autres, la montée en puissance des mobilités actives - voir ou .

Ce poste de Active Transportation Street Designer ressemble donc juste à un job en or pour toute personne rêvant de mettre concrètement en place une mobilité urbaine pensée autour du corps en mouvement et non plus seulement des machines en mouvement !

On est dans la lignée de la question "à quand des couloirs pour les coureurs ?"