Wednesday, May 02, 2018

POURQUOI LE SPORT EN VILLE EST-IL AUSSI PEU IMAGINATIF ?

Ce sont quoi les espaces de sports en ville aujourd'hui ?

Ce sont des stades, des piscines, des gymnases

Ce sont des salles de sport, usine à transpiration et gonflettes 

Ce sont des parcs et des trottoirs mal pensés pour le jogging ou le skate

Et puis, globalement c'est tout.

C'est donc pas grand chose.

C'est par très nouveau (à part le skate park, les grecs avaient déjà tout inventé !!!)

Et, surtout, c'est pas très excitant.

Et l'espace public urbain n'est pas prévu ni pensé autour du sport pour - voir "Sauf que t'as pas le droit ... "

Bref si dans une grandes villes, vous voulez faire un sport un différents dans des conditions un peu spéciales (genre du VTT la nuit, de l'escalade sur glace à midi, du kayak au petit matin ...), il n'y a rien.

Et après, on s'étonne que les jeunes décrochent du sport.

Et après, on s'étonne que la sédentarité ou l'obésité augmentent. 

Mais on continue à faire et à proposer les mêmes activités et les mêmes lieux depuis des décennies, et on invente rien de nouveau.

Question : il est où le truc sportif nouveau et surprenant à Paris ??? Heuuu ...

Il est où dans le monde, le nouveau stade totalement disruptifs qui permettraient de faire toutes les activités que les marques out-door comme North Face ou Salomon ne cessent de nous vanter dans leur communication ? 

Cherchez pas, il n'y en a pas !!!

Et si on essayait juste d'imaginer à quoi pourrait ressembler un stade d'un nouveau genre qui pourrait par exemple proposer les activités montagnardes promues par une marque comme North Face ?

Il faut évidemment imaginer dans ces bâtiments de multiples activités (ski, escalades, VTT, plongeon,  descente de kayak ...) 

Ci-dessous deux possibilités de stades d'un nouveau genre qui pourraient être réalisés par des marques comme North Face ou Salomon si celles-ci se montraient à la hauteur de leurs promesses marketing actuelles ("Never stop exploring" pour la première, "Time to play" pour la seconde)

Et pour rester sur le secteur de la montagne, il y a évidemment plein de choses nouvelles à inventer - voir, entre autres, , , , , ou par exemple.

Et c'est très probablement avec ce genre d'installations qui n'ont de stade que le nom, que l'on ramènera peut être enfin les gamins vers le sport donc l'école les a dégouté, qui se foutent de la compétition et qui s'éclatent avec les jeux vidéos.

Quand on voit que la voiture peut devenir un mur d'escalade, on a du mal à se dire qu'il est impossible d'inventer de nouveaux lieux sportifs au coeur des villes.

On y revient beaucoup plus longuement sur toutes ces questions, le 8 juin prochain à l'occasion de l'Atelier Transit City organisé autour de la question "Et si les révolutions du sport entrainaient une vraie mutation urbaine ?"